Ruralitic - Le smart village
26 & 27 août, Château de Vixouze, Polminhac, Cantal, Auvergne

Des territoires actifs pour accompagner les transitions : énergétique, numérique et écologique !
23 avril 2017

En 2020, il y aura dans le monde plusieurs dizaines de  milliards d’objets connectés !

Il s’agit des terminaux liés au “Smart Grid” : compteurs intelligents, domotique… et des réseaux de capteurs liés aux « territoires communicants ».

Le monde actuel s’est construit selon une architecture verticale où les différents services sont cloisonnés. On le qualifie de « monde en silos ». Cette évolution remettra en cause ce modèle pour laisser une large part à la transversalité et à la bidirectionnalité. Ces changements s’appliqueront à tous les secteurs qu’ils soient industriels, commerciaux ou citoyens et ce ne sera pas un phénomène uniquement urbain.

Le stockage, même temporaire, des données engendrées posera un véritable défi. Anticiper la localisation d’un Datacentre sur un territoire semble une hypothèse stratégique qui représente de nombreux aspects positifs en termes d’emploi, d’attractivité, de compétitivité. Sa réussite dépendra de la présence d’un réseau de communications à très haut débit, de la qualité des systèmes installés, de son haut niveau de disponibilité et de son coût de fonctionnement maîtrisé. Ce dernier dépendra fortement  de l’efficacité énergétique du Datacentre. Pour une collectivité, l’enjeu écologique est énorme.

Tous ces points ont été largement développés dans le guide du CREDO traitant des « Datacentres régionaux de nouvelle génération » publié en janvier 2015.

Dominique WATEL, Président du Cercle de Réflexion et d’Etude pour le Développement de l’Optique (CREDO)

 



RURALITIC sur les réseaux sociaux



Partenaire fondateur



Partenaires officiels



Invité d'honneur



Associations partenaires



Fournisseurs officiels



Partenaires média



Partenaires associés