Ruralitic - Le smart village
26 & 27 août, Château de Vixouze, Polminhac, Cantal, Auvergne

Changer de regard sur la ruralité
13 décembre 2017

 

L’économiste Laurent Davezies, dans une récente note intitulée « Le monde rural : situation et mutations » et publiée par Terra Nova, nourrit par son analyse des données de l’INSEE un regard sur la crise du monde rural. De plus en plus en décalage du monde urbain, la réalité de la mutation rurale semble due à un changement majeur de ses fonctions. De nouveaux types d’emplois, une fracture numérique bien réelle, une forme renouvelée de peuplement, voilà les principales difficultés. De plus un rapport récent (Métroscope 2017) réalisé par les principales associations de collectivités locales urbaines et le CGET, montre que l’attractivité des aires urbaines attire des élèves, des étudiants et des stagiaires issus des populations rurales. Pourtant, pour l’économiste, de nouvelles populations consolident les territoires ruraux. Les touristes, les nouveaux retraités et les actifs dont l’emploi reste urbain viennent s’ajouter aux populations restantes d’agriculteurs, de salariés industriels.

 

Pour nos collectivités locales œuvrant dans les campagnes, le challenge réside probablement dans la capacité à renforcer ces nouveaux flux migratoires en continuant de développer le tourisme rural, en consolidant les services à la santé aux populations et notamment vers les retraités, en aidant à se déplacer les salariés qui travaille en zone urbaine. Sur tous ces sujets les infrastructures fixes, mobiles et les services numériques sont incontournables. Le e tourisme, la e-santé, le télétravail nécessitent des infrastructures internet pérennes et couvrant 100% du territoire. A ce titre RURALITIC travaille au cœur d’une problématique forte pour notre nation. Dans une période ou l’argent est rare il est impératif que nos travaux soient porteurs d’innovation et de créativité. Pourtant cela ne suffira peut-être pas. Le numérique ne règlera pas tout c’est sûr. Notre jeunesse, où qu’elle grandisse, doit aussi acquérir un regard bienveillant sur le monde rural. Ceci doit faire l’objet d’une transmission culturelle dont nous avons aussi la responsabilité.

 

Jean-Luc Sallaberry

Responsable du Département numérique de la FNCCR



RURALITIC sur les réseaux sociaux



Partenaire fondateur



Partenaires officiels



Invité d'honneur



Associations partenaires



Fournisseurs officiels



Partenaires média



Partenaires associés